La visite de la fanfare

Publié le par Scarlett

undefinedCe film israélien d'Eran Kolirin est censé être "coup de coeur du festival de Cannes". C'est l'histoire  de la fanfare  de cérémonie d'Alexandie, qui débarque en Israël pour l'inauguration d'un centre culturel arabe. Mais quel que soit le concours de circonstances, personne ne vient les chercher à l'aéroport. Toufiq, le chef, décide qu'ils se rendront par leurs propres moyens à la ville. Mais leur anglais est hésitant et ils atterrissent dans un village paumé à la lisière du désert sans espoir de repartir rapidement. Engoncés dans leurs uniformes comme dans leur fierté, il leur faut s'adapter et accepter l'aide maladroite des habitants du village.
C'est lent à démarrer. Sasson Gabai (Toufiq) plante son rôle dès le départ, il est timide et digne, outré et un peu maniaque. Ronit Elkabetz (Dina) aussi : elle est l'étrangère hospitalière et moqueuse. Les longueurs sont pesantes. Puis ça commence, enfin : les personnages se confrontent les uns aux autres, c'est pudique souvent, touchant, quelquefois drôle, quelquefois dérangeant, comme la sortie des jeunes du village qui ne ressemble pas à grand-chose, la résignation des gens parce qu'il n'y a rien qu'ils puissent espérer. J'ai aimé que La visite de la fanfare ne soit pas un de ces innombrables exemples des étrangers qui se comprennent au-delà des frontières de la culture et du langage. Les gens se parlent, essaient de se comprendre mais ils apportent aussi leur amertume et leurs préjugés et ils sont déçus. C'est réaliste et il faut avouer que c'est rare sur pellicule. En fin de compte c'était agréable, ni plus ni moins. Il ne mérite pas les éloges qui lui ont été faits, mais il recèle quelques trésors tout de même.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

Tontaine et Tonton 20/01/2008 14:13

Moi je l'ai téléchargé mais c'est en version originale non sous-titré en anglais ni en français!!!! Alors j'attends de trouver une autre version (plus les moyens d'aller au ciné...). Bises

Scarlett 25/01/2008 22:36

De toute façon, en version originale c'est en anglais que les personnages parlent les trois quarts du temps. Pour le reste il faut parler arabe.