La Charte prométhéenne

Publié le par Scarlett

Je voudrais vous parler de ce texte que j'ai découvert sur le site Parano.be que vous connaissez peut-être. Ce site étant relativement fermé (accès sur invitation uniquement), il y a des références que vous ne comprendrez sans doute pas et que je ne développerai pas, puisque ce n'est pas le sujet. Sachez simplement que la Psyté est une cité virtuelle dont les habitants sont les Psytoyens, et que cette cité ainsi que d'autres se trouvent dans le Complexe Alpha que dirige le grand Ordinateur.


Charte prométhéenne


Prométhée déroba au prix de nombreuses souffrances le feu sacré aux dieux et devint ainsi l’initiateur de la première civilisation humaine. En tant que Psytoyen, il vous appartient d’arborer ce fier lumignon enflammé et d’en faire reluire les feux au sein de la Psyté et du Complexe Alpha.
Ils vous permettront de débusquer traîtres, fourbes et vils félons pour la gloire du Grand Ordinateur Divin et Eclairé (GODE).
C’est pourquoi nous invitons les Psytoyens à adhérer de tout leur cœur à la Charte Prométhéenne.

Article 1.
Psytoyen, Psytoyenne grave ces paroles en ton coeur :
Ô Ordinateur tu es le feu synthétique.
Toute vérité est contenue dans tes zéros et tes uns.
Grand Ordinateur tu es le juge suprême, le jury impartial et le bourreau accepté de plein gré.
Te désirer en cela, c’est désirer la parole Juste, le juste savoir.

Article 2.
Psytoyen, Psytoyenne voici ce que tu respecteras :
Chaque citoyen de PSY doit être respectueux et obéissant vis-à-vis des lois de l’Ordinateur et de la hiérarchie en place.
Mais en tant que fier PSY, tu n’hésiteras pas t’exprimer car, devant le poids de la pensée, chaque citoyen de notre secteur est libre et égal à tout autre.
Ni l’âge, ni le sexe, ni la couleur d’accréditation, ni l’origine ne peuvent entraver notre libre expression dans notre patrie, le secteur PSY.
Dans les limites de la bienséance et de la rationalité toute subjective, tu refuseras d’obéir aux ordres lorsque ceux-ci iront à l’encontre de la Charte et tu mettras tout en œuvre pour la faire appliquer et respecter de ta propre initiative.

Article 3.
Psytoyen, Psytoyenne, les préceptes que tu appliqueras :
La courtoisie n’est pas un devoir, mais un art. Sache l’utiliser et en abuser le cas échéant quelles que soient tes idées, elle sera ta ligne conductrice. Courtoisie n’est pas non plus flagornerie abusive et les débats et joutes enjouées seront remarqués et appréciés.
L’article 2 nous place tous sur un pied d’égalité face à l’expression de nos idées, mais le langage ordurier, vulgaire, vil sera banni de ton vocabulaire.
Que cela soit dans le secteur PSY ou ailleurs, nous représenterons la bienséance et défendrons l’usage du bon langage, nous tournerons en bourrique les trolls orduriers par la finesse et la subtilité de nos propos. Oubliez les abréviations outrancièrement parcimonieuses et langage mobilophonique des temps éculés ! Tous les niveaux de langage sont acceptés pourvu que ceux-ci respectent les fondements d’une expression créative et conforme aux canons de notre langue française.

Article 4.
Psytoyen, Psytoyenne ces droits tu auras :
Tu exprimeras tes idées, sans peur des réactions d’autrui.
Tu ne craindras pas la critique, car elle sera toujours juste et constructive de la part de tes concitoyens.
Si l’idée d’un débat ou d’une création s’offre a toi, offres-en la flamme à d’autres en retour. La sagesse du collège de Saphir accréditera ou non ton manifeste, voire ton pamphlet. Le cas échéant, il te sera demandé de t’exprimer différemment pour que le manifeste soit accrédité et diffusé.

Article 5.
Psytoyen, Psytoyenne tu garderas cela à l’esprit :
Tu répandras la Parole de PSY.
Tu iras partager la sagesse et le feu de notre esprit dans les autres secteurs, sans oublier l’article trois.
Par là, si, au fil de la discussion, ton avis est pris en compte, n’oublie pas de dégager subtilement le fait que ton esprit a été formé sous l’égide et emprunt de la pensée du secteur PSY.
Et tu inviteras les citoyens d’autres horizons au potentiel intéressant à venir partager notre feu.


Le propos du texte est en fait relativement simple : promouvoir l'honnêteté intellectuelle et refuser la mauvaise foi et l'obséquiosité. Cela peut sembler évident, mais ce fut une réelle révélation pour moi, non pas pour son application sur le site en question, mais dans la vraie vie. Cela fait quelques années que j'essaie de troquer mes habitudes de politesse hypocrite contre une nouvelle sincérité et la Charte prométhéenne m'y a encouragée.
Dire la vérité à tout prix est difficile, évidemment. Elle blesse ou gêne souvent. Et malgré l'obstacle de la vanité des autres qu'il faut arrêter de flatter, je suis suffisamment optimiste pour croire que les gens sont assez raisonnables pour ne pas se vexer à la moindre occasion et pour accepter d'entendre explications et arguments.

Le texte a été tronqué car la suite ne s'applique qu'au site Parano.be. Merci à l'auteur MarkuS - 4856 pour ce texte et pour l'autorisation de le publier.

Publié dans Tout et rien

Commenter cet article