Les trois royaumes

Publié le par Scarlett

Les trois royaumes est un film de John Woo qui raconte la guerre menée en l'an 208 par Cao Cao, le premier ministre de l'empereur des trois royaumes de Chine, contre les royaumes du Sud et de l'Ouest qui ont des velléités de rébellion. Zhuge Liang, le stratège du roi des terres du Sud, lui conseille de s'allier au royaume de Wu pour contrer Cao Cao. Ensemble, Zhuge Liang et le vice-roi de Wu vont devoir faire preuve de toute leur ingéniosité pour vaincre l'écrasante armée du premier ministre, qui est venu avec 800 000 hommes et 2000 bateaux sur le Yang-Tseu-Kiang pour les affronter à la Falaise Rouge.
Un film beau et intéressant malgré quelques longueurs, surtout lors de la bataille finale. Beau, parce qu'on voit le sang goutter plutôt que les têtes voler. Beau aussi par ces clichés du cinéma asiatique que sont les drapeaux qui claquent au vent, les volées interminables de flèches et la soie des costumes qui bruisse au moindre mouvement des combattants et qui en fait des danseurs. Intéressant parce que le spectateur assiste à l'élaboration de la stratégie dans les deux camps et qu'il voit les moyens mis en œuvre par le stratège pour pallier l'infériorité numérique de l'alliance face aux troupes du premier ministre. Des différentes formations de fantassins, avec leurs forces et leurs faiblesses, à la connaissance de la météorologie en passant par le vol de flèches pour déstabiliser l'ennemi, on apprend beaucoup et on finit par admirer l'ingéniosité des chefs de guerre.
Tout au long du film, des scènes plus calmes rappellent que la paix est précieuse, et insufflent une atmosphère harmonieuse proprement orientale. La victoire, comme le thé, se prépare avec sérénité et minutie.

Pour ceux qui ont vu les deux films, avez-vous comme moi trouvé qu'une scène au début des trois royaumes ressemblait furieusement à une scène du film 300?

Publié dans Cinéma

Commenter cet article