Affiche pour le téléthon

Publié le par Scarlett

Je suis tombée l'autre jour sur une affiche du téléthon qui m'a fait rire. Je n'ai pas réussi à la retrouver pour vous la faire partager, mais cette image résume assez bien. En fait il y avait sur cette affiche une image de fond avec un type en fauteuil roulant et autour la liste des activités organisées pour récolter des sous. Parmi elles il y avait "danse médiévale".
Et moi ça me fait rire. J'imagine que pas mal de monde trouverait ça normal (l'affiche) et irrespectueux (de rire), mais après tout je m'arrange avec ma conscience. Et ça va bien, merci.
A ce propos, j'ai lu un jour dans Pilote, le journal qui s'amuse à revenir, un article dessiné par Joann Sfar sur les messages que l'on trouve de plus en plus souvent sur les T-shirts, comme le mot "respect". Il expliquait qu'exiger le respect, c'est dire : "respecte-moi, ne te moque pas de moi, ne remets pas en cause mes certitudes". Je me suis rangée à son avis.
Enfin je vous offre une citation d'Emmanuel Kant (ça fait toujours cultivé de sortir ça, grâce à moi vous brillerez dans les cocktails de préfecture...) : "On mesure l'intelligence d'un individu à la quantité d'incertitudes qu'il est capable de supporter."

Publié dans Tout et rien

Commenter cet article

Le Guillaume 02/01/2007 02:35

Ah Emmanuel quand tu nous tiens! Kant tu nous tiens, lâche-moi merde! Suis-je vraiment ce que je crois être ou ce que les autres croient que je suis? peut-être un peu des deux? des deux quoi? les autres, qui sont-ils eux-mêmes? faut-il croire ce qu'ils croient? croient-ils eux-mêmes ce que je crois qu'ils sont? le serpent se mangerait-il la queue? 'queue' de doutes? queue de comête? histoire sans queue ni tête sans tête-à-queue? . . .et tout le reste alors? et tout reste alors? reste alors? alors? . . .j'ai dit alors!oh la la qu'est-ce que je dois être intelligent moi alors?!!!!!.....Tiens serait-ce encore un doute, je crois que je vais le supporter . . .
Ton Taine et Ton Ton

Scarlett 02/01/2007 18:48

"Suis-je vraiment ce que je crois être ou ce que les autres croient que je suis?" Ni l'un ni l'autre probablement, chacun interprétant les choses à travers le prisme de son vécu.