Bone : Stupid, stupid rat creatures!

Publié le par Scarlett

Bone.jpgRien à voir avec la série télévisée américaine (qui prend un s final, bande de moules). Bone est un roman graphique de Jeff Smith (dessinateur et scénariste) en 55 chapitres sortis entre 1991 et 2004 (11 tomes sortis entre 1995 et 2005 en France).

Trois cousins errent dans le désert. Ils sont petits et ont de gros nez, ce sont des Bone originaires de Boneville, dont ils viennent justement de se faire chasser suite à la dernière frasque de Phoncible P. Bone (alias Phoney Bone). Les deux autres sont Smiley Bone, l'idiot du village, et Fone Bone, l'honnête au grand cœur. Une nuée de criquets s'abat sur eux et sépare Fone Bone de ses cousins. Il s'avance à l'aveuglette dans les montagnes et tombe sur une vallée peuplée de créatures étranges, comme les féroces rats-garous qui ne tardent pas à le prendre en chasse. Il est sauvé de justesse par le Grand Dragon Rouge à l'existence duquel personne ne semble croire, rencontre une jeune fille dont il tombe aussitôt amoureux et aide sa grand-mère pour les préparatifs de la grande course de vaches qui aura lieu prochainement.

Tout ça a l'air un peu confus et on ne croirait pas à la lecture d'un résumé de ce genre être en présence non seulement d'un chef-d'œuvre, mais surtout d'une épopée grandiose que l'on a depuis souvent comparée au Seigneur des Anneaux - en plus drôle.
Le lecteur se retrouve embarqué en même temps que les Bone dans un monde extra-ordinaire. La légèreté des premiers tomes où l'on découvre ce nouvel univers et ses créatures rigolotes fait place à une suite plus sombre, au cœur d'une guerre inégale entre des humains sans technologie et les rats-garous dont le mystérieux maître semble avoir toujours une longueur d'avance. Malgré tout, Bone reste drôle à chaque instant et les personnages sont terriblement attachants, au point que c'est avec tristesse que j'ai refermé le livre après lecture.
Côté dessin, les Bone touts ronds remplissent le quota de mignonnerie sans que l'on tombe dans la mièvrerie, tandis que les rats-garous ont une palette d'expressions incroyable et que leur maître encapuchonné est parfois réellement effrayant.

Bone plancheLa série a fait l'objet de plusieurs rééditions, dont certaines en couleur, ce qui est pour moi une hérésie tant Jeff Smith est doué pour faire de fabuleux paysages et pour transmettre toutes sortes d'émotions, et les couleurs ne font que distraire les yeux de l'essentiel sans rien apporter.
Il a été question d'adaptations en dessin animé et en film mais aucune n'a abouti à ma connaissance. En revanche deux jeux vidéo (médiocres paraît-il) ont été tirés des deux premiers tomes.

 

Bone, c'est beau, c'est intelligent, c'est drôle, et ça fait classe dans une bibliothèque si vous avez des amis qui ont du goût.

Publié dans Lectures

Commenter cet article

Jerom 10/09/2011 02:24



Je te conseille "La Saga d'Atlas & Axis" qui vient de sortir chez Etincelle, dans un style similaire: l'univers semble pas aussi fouillé que celui de Bone mais bon, les personnages sont très
attachants ;)



Scarlett 10/09/2011 08:20



Aaah, mais j'ai beaucoup trop de choses à lire en attente! Mais bon, je jetterai un coup d'oeil, merci du conseil!