Crève Saucisse

Publié le par Scarlett

 

Scénario : Pascal Rabatécreve-saucisse.JPG
Dessin : Simon Hureau
Couleurs : Claire Champion
Editeur : Futuropolis

"Quand on fait des cornes à un boucher, faut pas s'étonner de passer de l'état de client à celui de marchandise."

Didier est boucher. Sa femme Sandrine, dont il est toujours très amoureux, le trompe avec leur ami Eric. Didier enrage face au culot de son ami, aux états d'âme de Sandrine et à leurs mensonges et manigances. Dans sa chambre froide, il tranche sa viande avec fureur et songe à passer à une autre sorte de gibier.
C'est dans une BD qu'il trouve la solution : en feuilletant La voiture immergée de Gil Jourdan, il décide de faire pareil.

Le dessin est rond, plaisant avec de jolies couleurs vives, comme pour rappeler qu'à la surface, par-dessus le drame, la vie continue, le soleil brille et sauve les apparences. Sandrine est dessinée comme une sorte de Vénus alanguie, belle qui s'ennuie comme la voit son mari éperdu. Les dialogues sonnent vrais, on assiste aux vacances de quatre amis au camping, et on pourrait croire à un été insouciant et normal si l'on ne devinait pas les projets de Didier.

Creve-saucisse-3.jpgCrève Saucisse est une agréable surprise, mi-douceur mi-fureur. C'est simple mais pas simpliste, et si le personnage est amer, la BD ne l'est pas et s'offre même un amusant clin d'oeil en dernière page.


Bonus :
Les 20 premières pages sur le site de Futuropolis
Une interview de Pascal Rabaté sur France Inter, à l'occasion de la sortie de Crève Saucisse

Publié dans Lectures

Commenter cet article

massage Paris 27/08/2014 11:16


Voilà un moment que je n'ai pas eu envie de lire un ouvrage de ce genre ! Mais si vous dites que c'est un plaisir, comme un massage apportant un bien-être dans une journée grisâtre, alors je
suis partant ! Vous m'avez donné envie ! Rien que le titre et le synopsis donne envie de sourire, quel bonheur.