Fan-films

Publié le par Scarlett

ash.jpgJe voudrais partager quelques fanfilms que j'ai vus récemment et qui m'ont beaucoup plu. J'écarte d'office les parodies simplistes, les blagues de potes et les vidéos dont la qualité ou l'ambition ne m'a pas convaincue.

 

City of Scars, écrit et réalisé par Aaron Schoenke, est un court métrage amateur de 30 minutes dans l'univers de Batman.
Le Joker s'est une fois de plus évadé de l'asile d'Arkham et a tué les parents d'un enfant qu'il a ensuite kidnappé. Il éveille au passage la colère de Batman, impuissant face au meurtre de ses propres parents lorsqu'il était enfant.
Plusieurs sites trouvent que c'est sympathique sans dépasser le stade du film amateur, je ne suis pas tout à fait d'accord. Si quelques figurants, et ils sont rares, sont vraiment mauvais (l'infirmier dans le couloir de l'asile, dans les premières minutes, par exemple) les acteurs sont dans l'ensemble très bons et les décors autant que les costumes m'ont impressionnée. J'ai à peine tiqué sur les coutures du costume de Batman.
Cliquer ici pour voir la vidéo (anglais, pas de sous-titres).
Attention, selon Slashfilm la vidéo ne serait disponible que pour un mois à compter du 18 juin.

 

Ashes to ashes est un film français de 18 minutes de Julien Mokrani et Samuel Bodin. C'est également une histoire de Batman mais le style graphique est une référence évidente à Sin City. Un escroc à la manque entre chez Bruce Wayne et s'en prend à Alfred. Batman entre alors dans une effroyable colère tandis que Joker piaffe de jalousie.

Ce court métrage est violent, angoissant, grossier souvent et le narrateur insiste là où ça fait mal, en remet une couche de son ton cynique à souhait. Pas une seule fausse note ici, les acteurs sont excellents, les répliques font mouche et le tout est sublime. Je le préfère très nettement à City of Scars, mais ils ne sont tout simplement pas comparables.

Cliquer ici pour accéder à la vidéo (film en français sous-titré en anglais, à ne pas regarder en famille).

 

Ratrix Hero est un court métrage en pâte à modeler et images de synthèse dans l'univers de Matrix. Il ne se passe pas grand-chose mais c'est à la fois amusant et très bien fait. C'est aussi l'introduction d'un projet plus ambitieux, Kaydara, un film de 50 minutes dont deux trailers alléchants sont disponibles et que j'entends surveiller.

Cliquer ici pour accéder à la vidéo.


gollum-hunt.jpgThe Hunt for Gollum est un film de Chris Bouchard de 38 minutes qui pourrait être un début alternatif au Seigneur des Anneaux. Gandalf le Gris et Aragorn le Rôdeur estiment que Gollum est une menace et Aragorn se met en quête afin de le retrouver avant qu'il ne retrouve Frodon.

Bien que les yeux étrangement bleus de l'acteur m'aient laissée perplexe un moment, j'ai trouvé ce film formidable. Les concepteurs, peut-être peu sûrs de leurs effets spéciaux ou absolument certains qu'on les comparerait forcément avec le film de Peter Jackson, ont eu la bonne idée de ne faire apparaître Gollum qu'un court instant. Les décors collent parfaitement et les dialogues ont ce charme suranné qui m'avait plu chez Tolkien sans la complexité. Et en bonus, Gollum qui chante c'est rigolo!

Cliquer ici pour accéder au site (vidéo en anglais, sous-titres français disponibles si vous choisissez la vidéo hébergée sur Dailymotion).


Born of hope est un film de 70 minutes sur la vie des parents d'Aragorn. Les Dùnedains sont éparpillés et tiennent tant bien que mal. En venant à la rescousse d'une famille en exil, Arathorn le rôdeur tombe amoureux de Gilraen. Tandis que Sauron cherche à briser la lignée d'Elendil, leur union représente un nouvel espoir pour leur peuple.

Bon, on voit qu'il y a de la bonne volonté. L'acteur principal a bien un petit air de Viggo Mortensen, son attirail de rôdeur est convaincant, l'histoire est tout à fait fidèle, la narratrice est parfaite et on sent qu'il y a un effort pour que les dialogues sonnent comme ceux du Seigneur des Anneaux. Malgré tout, Gilraen a plutôt l'air d'une brave et rude paysanne que d'une reine et les décors font plus penser à une fête de village qu'à l'exil d'un peuple ancien. Les personnages pas franchement finauds ne devinent aucun sous-entendu (alors qu'Aragorn est tout de même plus dégourdi face à  Eowyn) et on a même un aperçu du lit conjugal, ce qui m'a déçue malgré la chasteté et la décence de la scène, car dans le livre et le film le Seigneur des Anneaux il n'est jamais question ni de sexualité ni même de partager un lit : il n'est pas besoin d'en parler. En bref c'est bien fait, c'est intéressant mais ça n'a pas l'envergure espérée.

Cliquer ici pour accéder au site.

Cliquer ici pour voir la vidéo sur Dailymotion (anglais sous-titré français).

Publié dans Cinéma

Commenter cet article

l'érotiquement insoutenable 05/09/2010 20:36



50% mal... 50% bien...


disons que j'essaie de sortir la tête de l'eau...


Et toi?



"l'érotiquement insoutenable" 31/08/2010 20:35



J'ai vu Born of Hope, j'attends de The Hunt of Gullum, j'y ai reconnu les même défauts que toi...mais c'est bien raconté et on s'y laisse prendre.


Porte toi bien



Scarlett 05/09/2010 11:14



Haha, j'avais oublié "l'érotiquement insoutenable" !


Comment vas-tu?