Hard copy

Publié le par Scarlett

hard-copy.pngQuatre femmes interchangeables travaillent dans le même bureau. Elles sont Belle, Rose, Douce et Blanche, elles sont la femme moderne abreuvée par la société moderne, qui travaille mais sait rester féminine, femme maîtresse de son destin autant que lumière de son foyer. A la fois mère attentionnée, amante dévouée, travailleuse modèle, maman et putain. C'est d'ailleurs cette réflexion, prononcée parmi d'autres banalités à l'heure de la pause café, qui creuse l'écart entre l'une et les autres. Ces quelques mots lancés un peu au hasard sonnent la fin de la complicité et le début de la mise au ban. Elles font payer à l'exclue le fait d'être aussi mal adaptée que les autres aux carcans qu'elles subissent et acceptent en même temps : sexisme au travail, responsabilités lourdes, exigences esthétiques, abrutissement par les media, futilité de la condition féminine. De remarques insidieuses en suppositions anecdotiques, les trois collègues lui construisent un petit enfer personnel sur mesure. Tout reste à la limite du supportable, les hostilités ne sont pas déclarées, on agit pour son bien et avant tout dans l'intérêt du Groupe. Le Groupe, elle en faisait partie jusqu'à ce que l'expression malheureuse n'en fasse un danger pour sa cohésion; elle n'y survivra pas.

Hard copy est une pièce d'Isabelle Sorente que j'ai vue au Théâtre Mansart mise en scène par Julie Pascal. Je l'ai beaucoup aimée et c'est sans doute en grande partie grâce à la mise en scène. Deux des femmes sont interprétées par des hommes et cela renforce l'impression que les personnages sont semblables par essence plutôt que par un choix judicieux d'acteurs. Le venin de leurs propos est souligné par des gestes obscènes qui tranchent avec l'apparente banalité de la conversation. Malgré le tragique de la pièce, le tout est très drôle et j'en suis ressortie épatée. J'ai tout simplement adoré.

Publié dans Tout et rien

Commenter cet article

Julie Pascal 07/02/2011 10:23



Merci beaucoup pour ce commentaire et d'être venue voir la pièce! Nous sommes toujours contents quand notre travail plait!



Scarlett 08/02/2011 14:55



Mais de rien!