La bête

Publié le par Scarlett

bêteDessin : Christophe Chabouté
Scénario : Christophe Chabouté
Éditeur : Vents d'Ouest

Dans un village paumé dans la montagne, la neige tombe inlassablement et recouvre presque le corps d'un homme déchiqueté. Un étranger arrive à l'auberge et demande un repas et une chambre. C'est l'inspecteur Tarpon venu de la ville pour enquêter sur l'affaire. Les rumeurs vont bon train. Certains disent que le loup n'a pas peur de l'homme et attaque la nuit venue. D'autres disent qu'on n'a jamais vu un loup avec des griffes de vingt centimètres. Certains disent que le village est oublié du bon dieu et que les péchés ont attiré la Bête. D'autres disent que la Bête peut venir, elle sera bien accueillie, et sortent leurs fusils. La neige tombe et finit par bloquer les cols. Tarpon est coincé au village et tous les regards sont braqués sur lui.

planche la bêteNous voilà plongés dans *Un roi sans divertissement* de Giono. Tout y est : la peur des hommes dans leurs petites maisons, la neige qui étouffe les cris et échauffe les esprits, le sang rouge sur la neige blanche (qu'on ne verra d'ailleurs qu'en couverture), les légendes qui ressurgissent, l'étranger prisonnier au centre de toutes les discussions.
L'étranger, forcément, se lie avec la marginale du coin, "qui fait des peintures avec des taches. Vous savez, les trucs que n'importe quel couillon peut faire!", le cliché ne dérange pas.
Par moments, on retrouve l'ambiance de Silence, de Comès, l'innocence en moins.
L'histoire est parfaite pour le dessin de Chabouté, tout en silences et en silhouettes. Les scènes de loups au fond des bois sont magnifiques. Après la déception de son album sur Landru, j'ai été ravie de retrouver le Chabouté de la nature sauvage et maussade.

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article