Schott's original miscellany

Publié le par Scarlett

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/7/8/9/9782844851987.jpgIl est difficile de décrire le livre de Ben Schott Schott's original miscellany, traduit en français par Les miscellanées de Mr Schott. La plupart des lecteurs s'accordent pourtant à dire qu'il est assez génial, absolument indispensable, que c'est un bon cadeau de Noël et qu'il se lit idéalement aux toilettes. On pourrait dire que c'est une liste de listes, ou un recueil de conseils, ou encore un fourre-tout où l'on trouve pêle-mêle le nom et la description des différentes sortes de nuages, les longueurs de lacets correspondant au nombre d'œillets de vos chaussures, les équivalences entre les tailles de vêtements britanniques, américaines et européennes et le nom des rennes du Père Noël.

C'est aussi un beau livre au papier élégant qu'on a plaisir à lire et à toucher.

La page wikipédia de l'auteur rapporte une anecdote parue dans le Guardian : « l'idée du livre est venue à Schott des cartes de vœux qu'il envoyait à ses amis. Il ne s'agissait pas de cartes ordinaires mais de livrets contenant toutes les informations qu'il estimait nécessaires à chacun pour réussir sa vie, mais qu'on ne pouvait trouver ailleurs. » qui m'enthousiasme d'autant plus.

Suite au succès des Miscellanées, l'auteur a fait deux autres ouvrages similaires ayant pour thèmes la gastronomie et les sports, les jeux et l'oisiveté. Je ne suis pas certaine de l'intérêt de ces deux derniers, ni de celui des almanachs qui ont suivi. La traduction française est paraît-il plutôt une adaptation puisque la version anglaise comporte de nombreux articles propres à la langue anglaise et intraduisibles sans perdre leur sens et raison d'être.

 

Je ne résiste pas à l'envie de copier ici "A for Orses", une sorte de comptine parfois appelée l'alphabet cockney. Vous trouverez d'autres extraits sur le site des miscellanées.

 

A for 'orses
B for mutton
C for miles
D for dentures
E for ning standard
F for vessence
G for police
H for consent
 I for Novello
J for oranges
K for teria
L for leather
M for sis
N for lope
O for the wings of a dove
P for ming seals
Q for snooker
R for mo
S for midable
T for two
U for mizzam
V for la France
W for quits
X for breakfast
Y for mistress
Z for breezes

 

Il faut bien sûr maîtriser l'anglais pour comprendre. Et si ça ne suffit pas, voilà qui devrait aider.

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Manon 27/08/2010 14:31



hello, 


C'est rigolo que tu parles de ce bouquin. Je l'ai et en fait je collectionne les miscellannées de toutes sortes... J'en ai déjà plus d'une dizaine (vingtaine ?) et je trouve la plupart à Emmaüs,
mon fournisseur officiel. comment vas-tu turlututu ? 



Scarlett 28/08/2010 19:09



Pointue! Je trouve ce livre très bien et à des lieues d'autres livres qu'on m'a offerts à base de "le saviez-vous?". L'intérêt des miscellanées ne doit pas être simplement d'être des
miscellanées.


Je rentre de vacances en Corse, je dois m'occuper de mes inscriptions diverses à la fac, le lit a lâché et j'ai passé deux jours à me battre avec les plans mal faits de Castorama (enfin fini, il
y a deux heures), ensuite il faudra que je me renseigne pour adopter un chaton et il va falloir que je refuse une invitation à une crémaillère en Allemagne car si je n'ai pas le M2 que je veux je
ferai ma rentrée à l'iut plus tôt que prévu.


Dans l'ensemble, j'ai l'impression que je me suis laissée aller ces derniers temps et qu'il faut que je m'active. Je ne lis plus assez, je ne voyage plus assez, je ne m'intéresse plus assez aux
choses que je ne connais pas et je vais moins vers les gens. C'est l'heure du grand ménage de fin d'été.


Toi?