En attendant que le vent tourne

Publié le par Scarlett

http://storage.canalblog.com/16/83/431029/60516674.jpgScénario : Blaise Guinin
Dessin : Blaise Guinin
Couleurs : Robin Guinin
Editeur : Casterman

 

En voilà un joli titre et une jolie BD! Un petit format, un dessin plein de couleurs, des couleurs fraîches, on se croirait transporté au début de l'été, quand la chaleur n'est pas encore accablante et que les vacances s'étalent devant nous comme une promesse. C'est d'ailleurs un peu l'histoire d'En attendant que le vent tourne.

Trois gamins passent leurs journées ensemble, à la campagne pendant les vacances. Ils décident de construire une cabane. L'un d'eux part en excursion avec ses parents deux jours. Pendant ce temps-là, les deux autres construisent la cabane et veulent lui faire la surprise. Quand il revient, il voit la cabane construite et pique une colère noire parce qu'ils ne l'ont pas attendu. De rage, il détruit la cabane. Une fois sa colère retombée, il commence à se sentir tout honteux et n'ose pas avouer son acte. Il ne proteste pas quand les deux autres accusent trois gamins du village - des gosses bêtes et méchants - d'avoir détruit leur précieuse cabane. À partir de là, ils vont chercher à se venger, et ils ne seront pas tendres.

http://storage.canalblog.com/61/63/431029/48614176.jpg

 

Les dessins sont vraiment beaux, les écritures aussi, le tout donne une impression joyeuse pour un sujet finalement bien sombre. Les enfants s'énervent, se font des films et les solutions qu'ils imaginent sont forcément (très) violentes. On en ressort avec un goût désagréable, comme l'impression de s'être mordu la joue et d'avoir senti le sang. Ou l'impression d'avoir évité le pire, de justesse.

 

Cliquez ici pour accéder au blog du coloriste.

Publié dans Lectures

Commenter cet article