Harry Potter et le prince de sang-mêlé

Publié le par Scarlett

Comme beaucoup de lecteurs j'attendais le film avec impatience et ai été déçue une fois de plus.
Harry Potter arrive en sixième année à Poudlard et découvre que le Ministère de la Magie refuse d'admettre le retour de Voldemort et les fait passer, lui et Albus Dumbledore pour des menteurs. Admis en cours de potions contre toute attente, Harry Potter se voit prêter un livre annotté par un certain "prince de sang-mêlé" dont les précieux conseils lui permettent de gagner l'admiration du professeur.  Quant à Drago Malefoy qui semble tramer quelque chose de louche, Harry ne peut l'espionner à sa guise car Dumbledore a d'autres projets pour lui : à deux, ils fouillent le passé de Voldemort pour chercher le moyen de le vaincre.
Le sixième tome est censé faire le lien entre les premiers tomes qui expliquent l'ampleur de la menace  de plus en plus réelle que représente le retour de Voldemort, et le combat final entre Voldemort et son armée d'une part, et ceux qui s'opposent à lui d'autre part. Sans qu'on s'en rende compte, J. K. Rowling a inséré au fil de ses romans des détails infimes au premier abord mais qui prennent tout leur sens à la lumière des deux derniers tomes. Or il me semble que les réalisateurs des films se sont acharnés à adapter les livres comme si la suite ne devait pas être tournée, en supprimant tout ce qui avait un sens un tant soit peu important pour mettre des scènes de grand spectacle à la place. Les films sont décevants pour ceux qui ont lu les livres et obscurs voire incompréhensibles pour ceux qui ne les ont pas lus.
Sont ainsi passés à la trappe Fenrir Greyback, Melope et Marvolo Gaunt (et avec eux l'ambiquïté sur l'identité du prince de sang-mêlé), Hepzibah Smith et avec elle une piste inestimable pour la suite de l'histoire...
Ce sixième film est sombre à souhait, peut-être même un peu trop comparé au livre, et n'est certes plus un film pour enfants, je ne m'étonnerais pas en apprenant que les plus jeunes spectateurs ont fait des cauchemars.
Il ne me reste plus qu'à attendre l'adaptation du dernier tome, divisé en deux films à cause de sa longueur et de sa complexité, ce qui me donnera deux fois plus de raisons de râler.

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ahah 06/08/2009 20:53

La dessus je suis tout à fait d'accord...combien de voyages à travers la pensine ils ont massacrés... c'était ca qui m'avait tenu tout le long du livre...on ne parle même plus de Fleur et de son mariage... j'avais trouvé ca commiquem'enfin ...c'est comme ca porte toi bien...

Scarlett 07/08/2009 12:21


Merci.